Rosalind Crisp, la biographie

 

 

  • Chorégraphe et danseuse australienne, Rosalind Crisp s'est formée à la danse classique et contemporaine à la Victorian Ballet School de Melbourne en Australie, et en Contact Improvisation, release et Body-Mind Centering® au European Dance Development Centre, aux Pays-Bas. En 1992 et 1993, elle travaille avec différents chorégraphes en Belgique (R. de Herdt, A. Baervoets, E. Raeves) et au Canada (P. Bingham, C. Fischer-Credo, H. Meller).
  • En 1996, Rosalind crée le Omeo Dance Studio à Sydney, lieu de résidence pour sa recherche et repère pour le développement artistique de toute une communauté de danseurs. Elle chorégraphie plusieurs pièces dont, en 1999, Accumulation 1-40, pièce pour 24 interprètes. Elle initie également des échanges artistiques, comme BerlinXchange et Franco-Omeo-Exchange, et codirige deux éditions du festival international Antistatic (1997 et 1999). Récompensée par le Women and Arts Fellowship du Gouvernement de Nouvelles Galles du Sud, elle reçoit également le prix « Mo » australien de la meilleure danseuse en 1996 et une bourse, en tant que chorégraphe, du comité de la Danse du Conseil australien des Arts (2000-2001).
  • Invitée en France en 2002 par Michel Caserta, directeur de la Biennale nationale de danse du Val-de-Marne, elle travaille entre l'Australie et la France de 2003 à 2005, créant la Compagnie Rosalind Crisp/Association Omeo Dance à Paris en 2004. En 2005, à Sydney, elle chorégraphie et danse un duo avec le pianiste Nigel Kellaway et crée dance – a piece of research, avec Lizzie Thomson, Joanna Pollitt, Olivia Millard. La même année, en France, elle lance d a n s e , projet de recherche et de création en collaboration avec la chercheuse Isabelle Ginot. Ce projet génère plusieurs pièces et événements : d a n s e, pièce vidéo d'Eric Pellet créée au Fresnoy en 2005, d a n s e (1), solo créé avec Isabelle Ginot en 2006 ; sur les traces du wombat, projet pour 6 danseurs, commande du parc de Chamarande en 2005 ; d a n s e (4), quatuor créé dans le festival JUNE EVENTS 2008, d a n s e lab, déclinaison pédagogique du projet d a n s e. Régulièrement accueillie par la Biennale nationale de danse du Val-de-Marne, elle trouve également un accueil régulier en résidence à Main d'œuvres.
  • Sa rencontre avec Carolyn Carlson est décisive pour le projet d a n s e. En 2004, elle devient artiste associée à l'Atelier de Paris-Carolyn Carlson. Elle y propose des rendez-vous artistiques réguliers – les Crocodiles -, qui convient le public à découvrir sa recherche, ainsi que des expérimentations avec d'autres artistes (Pascale Tardiff, Michel Thouseau…). d a n s e (4) a été coproduite et programmée dans le cadre de JUNE EVENTS, festival de l'Atelier de Paris-Carolyn Carlson sur le site de la Cartoucherie, et le Centre chorégraphique national de Roubaix Nord Pas-de-Calais.
  • Parallèlement au projet d a n s e, Rosalind Crisp mène régulièrement des échanges de processus artistiques en-dehors des temps de production avec des artistes de champs et de pratiques différents, notamment Andreas Müller, Andrew Morrish, LaborGras… Elle répond en outre à des commandes d'autres compagnies, comme le Ballet allemand Vorpommern Greifswald en 2007, et de structures européennes comme le Laban Centre de Londres où elle crée, en 2007, une pièce pour vingt et un danseurs et en 2009 une pièce pour treize danseurs. En 2008/2009, elle est professeur invitée du projet pilote de BA en danse contemporaine de l'Université des Arts à Berlin, codirigé par Boris Charmatz. Elle y crée une pièce pour trois danseurs : 36 mouvements for the arms and legs.
  • Rosalind enseigne notamment dans les lieux suivants: Centre national de la danse (Paris); Atelier de Paris-Carolyn Carlson; Centre Chorégraphique National de Grenoble; Tanzfabrik Berlin, LaborGras Berlin; Greenwich Dance Agency; Independentdance; Trinity Laban à Londres; Victorian College of the Arts; Dancehouse Melbourne; Critical Path Sydney.